/


    Proposition de "Règlement pour les Gendarmes"

    Partagez
    avatar
    Nathan.B

    Messages : 5
    Date d'inscription : 17/01/2014
    Localisation : Evreux

    Proposition de "Règlement pour les Gendarmes"

    Message par Nathan.B le Mer 12 Fév - 20:16

    ==========Règlement pour les Gendarmes==========

    I) Contre résistance

    1. Toute personne rebelle commettant des actes rebelles sera considéré comme telle.
    2. Toute personne portant une tenue rebelle autre que la Première et celle du Leader en pleine ville sera considéré comme telle.
    3. La force létale pourra être utilisé contre les personnes rebelles si elles émettent une menace quelconque ou si il y a délie de fuite(immobilisé le véhicule )

    II) Contre résistance

    1. Si la banque est braquée, tous les gendarmes disponibles doivent êtres prêts à recevoir les ordres des ses supérieurs et à les executer.
    2. Les officiers de patrouilles doivent immédiatement aller à la banque sous ordre d'un supérieur, les petites infractions/arrestations doivent être laissées au second plan.
    -La force létale doit être utilisée en toute dernière alternative. Toutes les autres options doivent être prises en considération.
    -Les gendarmes doit évacuer les civils hors de la banque avant toute intervention sur la banque.
    -Tous civils bloquant intentionnellement les gendarmes qui pénètre dans l’enceinte de la banque sera arrêté, tazé, ou bien tué.
    -Aucun véhicule armé pour défendre la banque. (Hunter HMG, …)
    Les petites infractions/arrestations doivent être laissées au second plan.

    III) Aéronef

    1. Aucun hélicoptère ne doit atterrir dans les limites des villes(Héliport de l'hopital). Sauf, s’il en a reçu l’autorisation par l’un de ses supérieurs. (Les exceptions sont listées si dessous.)
    -L’héliport peut être fermé sur une courte période de temps à cause d’une opération en cours, mais il ne peut jamais être fermé sur une longue période.
    -Les hélicoptères sont autorisé à atterrir dans les champs des collines au nord de la tour radio.
    -Les hélicoptères ne peuvent pas voler en dessous de 200m au dessus des villes.
    -Les hélicoptères, civils ou gendarmes, ne peuvent en aucun cas faire du vol stationnaire au dessus des villes, hors des opération de gendarme dans les cas des hélicoptères de la gendarmerie.
    -Tous les hélicoptères ne peuvent atterrir sur une route.

    IV) Les zones illégales

    1. Ne pas entrer dans les zones illégales hors raid (voir raid/camping).
    Les zones illégales sont:
    -Champs de Tortues
    -Dealers de Tortues
    -Champ de Cocaine
    -Traitement de Cocaine
    -Champ de Heroine
    -Traitement de Heroine
    -Champ de Marijuana
    -Traitement Cannabis
    -Revendeur de véhicule volé
    2. Si vous poursuivez quelqu’un dans une zone illégale, appelez des renforts. (pour être un minimum de 4).
    3. Les policiers ne peuvent en aucun cas camper sur une zone illégale plus de 2 fois pendant 15 minutes à chaque Reboot

    V) Patrouilles

    1. Un gendarme patrouillant sur les routes de Altis cherche des véhicules abandonnés, des activités criminelles ou des conduites dangereuses.
    2. Les patrouilles peuvent être effectuées à pied dans les villes et en véhicule en dehors.
    3. Les patrouilles ne peuvent pas entrer dans les zones illégales.(sauf raid/camping)
    4. Si la poursuite d’un/des fugitif(s) se terminent dans une zone safe, vous pouvez continuer cette pousuite de ce(s) fugitif(s) à l
    l’intérieur de cette zone. (seulement eux).
    5.Une patrouille doit être constitué de deux unités, ceci est obligatoire(sauf dans le cas où il y a manque d'effectif, alors il est conseillé de rester dans les villes)

    VI) Barrages

    Préambule : La police est vivement encouragée à placer des Barrages dans des endroits stratégiques afin de combattre les activités illégales et rendre les routes sécuritaires.

    1. Un barrage doit être fait de 2 gendarmes ou plus et utiliser deux véhicules ou plus.
    2. Un barrage ne peut être placé à moins de 500m d’une zone illégales.
    3. Les barrages ne peuvent se placer que sur une route.
    4. Les barrages ne doivent pas être marqués sur la carte.

    Les procédures d’un barrage:
    1. Demandez au conducteur du véhicule de s’arrêter sur le bas-côté de la route et de couper le moteur.
    2. Demandez au conducteur et aux passagers s’ils possèdent des armes (si c’est le cas, ne leur passer pas immédiatement les menottes et demander leur simplement de baisser leurs armes).
    3. Demandez au conducteur et aux passagers de descendre du véhicule.
    4. Demandez à tout le monde de se mettre sur le bas-côté de la route de manière à sécuriser les lieux par rapport au flux de voiture.
    5. Demandez si vous pouvez procéder à un contrôle.
    6. S’ils acceptent, demandez aux occupants du véhicule si vous pouvez leur passer les menottes afin de les contrôler.
    7. Après le contrôle effectué, demandez à tous les occupants du véhicules de regagner leur voiture.
    8. Pensez à vérifier la « WANTED LIST », leur destination et la nature de leur activités.
    9. Dans le cas ou la personne aurait des substances illicites, vous pouvez fouiller leurs sacs à dos et demandez lui de vous donner sa marchandise. Ce point fait, une amende ou arrestation est requise, dépendant du crime commis.
    10. Vous n’avez en aucun cas le droits de fouiller un sac, si il ne possède de véhicules et tenues rebelles, ou de substances illicites.

    VII) Véhicules

    1. Les véhicules garés sur le bas-côté de la route ne doivent pas être mis à la fourrière.
    2. Les véhicules qui semble abandonnés, cassés ou sans conducteur, peuvent être mis à la fourrière.
    3. Tout véhicules qui n’a pas bougé depuis un certain temps peut être mis à la fourrière.
    4. Vérifiez si le propriétaire est en ligne ou hors ligne, avant de mettre le véhicule à la fourrière.
    5. Interdit de mettre un véhicule à la fourrière si l’action n’est pas finit.
    6. La mise à la fourrière est une part importante de la gendarmerie. Elle permet de nettoyer les rues et de garder le serveur moins laggy. Les véhicules rebelles sont strictement interdits dans les villes. Tout officier de la gendarmerie qui croise ou voit un véhicule rebelle dans ou en dehors des villes doit tenter de l’arrêter.

    Véhicules rebelles :
    Ifrit
    Littlebird (Rebelle Modèle)
    Pick-up (Rebelle Modèle)
    Pick-up armée

    VIII) Arrestations et amendes

    Préambule : Les arrestations doivent être faites pour des criminels qui se mettent ou mettent en danger la vie d’autrui.

    1. Vous pouvez arrêter une personne si son amende s'élève a plus de 30 000 euros
    2. Vous devez dire à la personne que vous l’arrêtez et les raisons de cette arrestation.
    3. Si un civil est recherché pour diverses raisons, vous devez l’arrêter et n’utiliser la force létale que si votre vie est en danger ou si la personne tente de fuire(immobilisation du véhicule). Mettre une amende à un civil est considéré comme un avertissement, s’il récidive une arrestation peut être de mise.
    4. Les amendes doivent correspondre à un prix raisonnable.
    5. Le montant des amendes se basent sur la nature des crimes commis.
    6. Le fait de refuser une amende est un motif d’arrestation.

    IX) Armes légal

    Armes légales avec un port d’arme :
    Rook
    PDW 9mm
    Toute autre arme sera considérée comme illégale.
    1. Les civils n’ont pas la permission de porter une arme dans l’enceinte des villes, ils doivent l’avoir dans leurs sac.
    2. Les civils peuvent porter une arme en main en dehors des villes, cependant l’arme doit être baissée (double CTRL).

    XI) Utilisation de la force non létale

    Préambule : Pour le moment le tazer est la seule forme de force non létale.

    1. Le tazer ne peut être utilisé que pour immobiliser une personne refusant de coopérer.

    XIII) Raid/Camping

    Préambule : Un raid est défini par un squad de 4 gendarmes ou plus, dans le seul but de rentrer dans une zone illégale. Cette démarche a pour intention d’interpeller des suspects pratiquant une activité illégale.

    1. Tout civil dans la zone peut être fouiller et arrêter.
    2. Si il n’y a aucun fait illégal de trouver pendant le raid, l’officier doit laisser partir les civils.
    3. La force létale est autorisée uniquement si la situation ne permet plus aucun autre recours, et afin de mobiliser un véhicule sur zone avant qu’il ne s’enfuit !
    4. Après la fin d’un raid, tous les officiers doivent quitter la zone dans les 15 minutes qui suivent.
    5. Il est possible de faire 2 RAID par reboot avec un écart de 60 minutes minimum
    6. Des renforts peuvent être appelés. Cependant, il est interdit d’appeler des officiers tombés durant le raid (voir les règles de nouvelle vie).Le camping est le fait de rester de façon prolongée dans une zone.
    7. Les barrages ne sont pas considérés comme du camping
    8. Faire du camping dans les zones illégales. C’est rester plus que nécessaire après un raid, ou regarder ET prendre des mesures contre les civils qui entrent dans cette zone.
    9. Il est interdit de camper plus de 15 minutes sur la même zone (légale/illégale).

    XIV) Utilisation de la force létale

    1. La force létale n’est permise que pour la protection de votre vie, de celles des autres gendarmes et des civils, et uniquement si la force non létale n’est pas assez efficace.
    2. Tirer avec une arme quand vous n’êtes pas en danger et que vous n’êtes pas en entrainement est strictement prohibé. Tout officier découvert à tirer avec une arme dans les cas cités ci-dessus sera suspendu des forces de la police.

    XV) Teamspeak

    1. Tous les gendarmes doivent se trouver dans le channel qui leur est dédié. Faute de quoi.
    2. Rejoindre le teamspeak avant de se connecter en policier est obligatoire.

      La date/heure actuelle est Ven 16 Nov - 8:15